Radiateur bain d'huile Thomson

Faut-il choisir un radiateur à bain d’huile Thomson ?

Thomson commercialise plusieurs gammes de radiateurs à bain d’huile qui portent les noms de « Digital Déco », « Digital Plus » et « Fifty ». Les modèles de chaque gamme se déclinent en différentes puissances : 1500 watts, 2000 watts et 2500 watts. Ils délivrent une chaleur douce et uniforme sans consommer trop d’électricité pour ne pas grever les factures d’énergie.


A notre avis, le radiateur électrique Thomson est un choix pertinent pour les personnes à la recherche d’un chauffage performant. Fabriqué avec des matériaux de haute qualité, il est construit pour durer et offrir une température adéquate en toutes circonstances.

Un radiateur à inertie Thomson est également simple à manier et ne demande aucune installation particulière, juste une prise électrique pour le brancher. Voilà pourquoi les radiateurs à bain d’huile Thomson sont parmi les plus populaires sur le marché !

Quelles puissances sur un chauffage bain d’huile Thomson ?

Les radiateurs à bain d’huile de la marque Thomson disposent tous de plusieurs niveaux de puissance : 1500W, 2000W, 2500W. Pour gérer la température de la pièce, les modèles les plus perfectionnés sont équipés d’un thermostat électronique avec écran LCD, les autres d’un thermostat manuel. L’inertie du fluide caloporteur conjuguée à la régulation automatique du thermostat limite les besoins en électricité.

La mise en marche du chauffage est visible grâce à un voyant lumineux présent sur le panneau de commandes. Dotés d’éléments larges, ils offrent une meilleure diffusion de la chaleur. Thomson propose aussi une fonction de convection rapide qui permet au radiateur d’atteindre son niveau de chaleur maximal en seulement 1 minute.

Comment transporter un radiateur bain d’huile Thomson ?

Le radiateur à bain d’huile Thomson possède en général des roulettes multidirectionnelles rétractables ainsi qu’une poignée incorporée pour faciliter son transport. Un support pour le câble facilite le rangement du cordon électrique lorsqu’on déplace l’appareil.

D’un faible encombrement, il est commode à installer dans n’importe quelle pièce du logement en fonction des besoins. Et notamment dans une chambre à coucher ou un bureau car il est silencieux. De plus, il offre un design élégant et des couleurs variées (rouge, noir, gris…) qui s’adaptent à la plupart des décorations intérieures.

Quid de la sécurité du radiateur à bain d’huile Thomson ?

Pour prévenir les accidents, le radiateur à bain d’huile Thomson embarque un système de sécurité anti-renversement qui stoppe l’appareil s’il se renverse. Il possède aussi un fusible de protection contre la surchauffe ainsi qu’un verrouillage enfant sur certains modèles.

Quelles fonctionnalités sur un bain d’huile Thomson ?

Certains radiateurs à bain d’huile Thomson sont livrés avec une télécommande. On peut ainsi régler la température sans avoir besoin de se déplacer. Un minuteur permet également d’arrêter le chauffage à une heure précise. La programmation de cette fonctionnalité est détaillée dans la notice d’utilisation.


Faut-il acheter un radiateur bain d’huile Thomson ?

Les radiateurs à bain d’huile Thomson sont réputés pour leur fiabilité et leur efficacité énergétique. Ils sont également connus pour leur capacité à chauffer rapidement et uniformément les pièces. Cette caractéristique les rend indispensables pour réchauffer une maison ou un appartement.

De plus, le prix d’un radiateur bain d’huile Thomson est d’environ 100 euros. Sympa pour une marque de confiance dont la réputation n’est plus à démontrer ! Vous pouvez donc choisir en toute logique un radiateur Thomson si vous cherchez à améliorer le confort de votre habitat en hiver.

Que faut-il retenir de la marque Thomson ?

Thomson est une entreprise créée en 1893 par Elihu Thomson. Elle fabrique des appareils électroniques pour le grand public depuis plus de 120 ans. Aujourd’hui, Thomson commercialise des télévisions, des ordinateurs, des téléphones portables mais aussi des lave-linge, réfrigérateurs, lave-vaisselle, robots ménagers…